Licence, bachelor, BTS, DUT, master : comment s’y retrouver ?

C’est bien avant le bac que commencent les démarches de l’orientation. Pour les élèves, il est loin d’être facile de se retrouver parmi une offre sans limite, et encore moins, lorsque l’élève n’est pas décidé quant à la formation qu’il souhaite suivre.

Faire des démarches personnelles tout en dédramatisant cette étape de l’orientation post-bac

L’année du baccalauréat est celle des grands débats sur le choix des formations au supérieur. Il est important de réfléchir sur ses choix en amont. Bien que le gouvernement ait promis un accompagnement sans faille, rien ne vaut une recherche plus personnelle en parallèle ; forums étudiants, sites des établissements, salons d’orientation, journées portes ouvertes, tout est bon pour obtenir des informations concrètes. Mais, il faut relativiser l’étape de l’orientation. Il faut savoir que s’orienter, c’est aussi souvent se tromper. Combien de bacheliers se sont initialement mal orienté et qui sont aujourd’hui sur la voie idéale pour finir leurs parcours académiques ? Beaucoup d’élèves sont sans idées précises sur leur avenir. Ils choisissent ainsi une formation sans conviction, mais finissent quand même par se rapprocher de leurs aspirations au fil du temps.

DUT ou BTS, licence ou bachelor, Master ou Mastère ?

La complexité de l’orientation dans le supérieur ne s’arrête pas au niveau du choix de la filière. La validité des diplômes et le jargon académique joue aussi un rôle dans cette difficulté d’orientation. A titre d’exemple, pouvez-vous faire la différence entre un BTS et un DUT ? Savez-vous que le bachelor est une alternative entre une prépa et une licence, mais qu’il est un diplôme non reconnu par l’Etat ? Savez-vous que ce sont seulement quelques masters qui intègrent le grade de master ? En fait, toute la difficulté n’est pas tant dans l’intitulé du diplôme que dans sa reconnaissance par l’Etat. Et là encore des spécificités existent entre un diplôme visé et un diplôme certifié. Ainsi, prenez le temps, lorsque la direction est choisie, de mettre au point la feuille de route adaptée à vos désirs, en vous renseignant sur les ouvertures professionnelles d’abord, puis le poids et la reconnaissance du diplôme proposé, et enfin la renommée de l’établissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *