Les formations pour évoluer dans le secteur de l’immobilier

Les formations pour évoluer dans le secteur de l’immobilier

Gestionnaires, syndics de copropriété ou encore spécialistes des transactions, les acteurs du secteur immobilier doivent avoir un niveau de qualification de plus en plus élevé pour répondre aux exigences des clients. Pour ce faire, il existe pas mal de cursus proposés dans les établissements spécialisés. Formation courte ou études longues, le choix vous revient.

Les études courtes

Faire le choix de suivre une formation courte de type BTS est suffisant pour commencer sa carrière dans le secteur de l’immobilier. Une formation bac+2 offre les connaissances indispensables pour mettre un pied dans le monde professionnel. Le BTS Professions immobilières par exemple forme à la gestion et à la négociation de biens immobiliers ainsi qu’aux opérations de promotion immobilière. A la clé de ce BTS  des postes de négociateurs juniors, de gestionnaire immobilier social et bien d’autres encore avec les perspectives professionnelles que propose le secteur. Il y a également le BTS travaux publics qui forme des techniciens conducteurs de travaux sur des chantiers publics ou le BTS Notariat qui permet de travailler dans un cabinet notarial comme assistant.

Les études longues

Cependant, une année complémentaire pour décrocher un Bachelor professionnel ou l’idée de poursuivre vers le master pour se spécialiser n’est pas si mal, bien au contraire. Le choix d’effectuer une formation en immobilier plus spécialisée peut se révéler payant dans la mesure où le niveau Bac+3 est reconnu sur le plan international et qu’il permet d’obtenir une spécialisation. Qui plus est, il y a assez de profils bac+2 engagés dans le secteur. Ne serait-ce que pour vous distinguer de ces derniers et donc avancer plus rapidement, des études supplémentaires ne vous donneront que des avantages et des chances pour voir loin.

En conclusion, quelle que soit la formation choisie, soyez seulement sûr qu’elle propose des périodes de stage ou d’alternance et qu’elle bénéficie de la reconnaissance des entreprises.

 

Crédit photo : ase-formation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *