L’éducation dans la politique de francois hollande

Durant sa campagne, François Hollande a beaucoup parlé de l’éducation et promettait de nombreuses réformes aux Français. Deux ans après les dernières élections présidentielles, l’Education Nationale est au cœur de multiples projets.

Une priorité : l’école primaire

Un projet de loi concernant la refondation de l’école primaire a été adopté en conseil des ministres le 23 janvier 2013. Parmi les principales mesures proposées par le gouvernement, on peut notamment citer le retour à la semaine de 4 jours et demi. Souvent contestée, cette mesure a pourtant deux intérêts directs pour les enfants : des journées allégées et des temps éducatifs complémentaires. La durée de l’année scolaire reste, quant à elle, de 36 semaines. De plus, dès la rentrée 2012, le gouvernement a créé près de 1000 postes, ce qui a permis d’ouvrir 670 nouvelles classes sur le territoire français.

L’enseignement supérieur

Parmi les 60 000 nouveaux postes promis pour le quinquennat, 5 000 devaient être destinés à l’enseignement supérieur. Cependant, c’est la réforme de la loi LRU, votée en 2007, qui était au cœur des projets du gouvernement Hollande. Cette loi, qui concerne la liberté et les responsabilités des universités, va être modifiée afin de sauver les universités qui manquent de fonds et la recherche française, peu représentée à l’international. On peut également évoquer la suppression de la circulaire Guéant du 31 mai 2011 qui compliquait la situation des étudiants étrangers diplômés en France. Elle fit partie des premières mesures prises par le gouvernement.

Du côté de la formation

La question de la formation du personnel enseignant, également capitale pour le gouvernement, a donné lieu à la création des écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE). Ces écoles s’inscrivent en rupture avec les programmes qui étaient notamment enseignés au sein des IUFM. Depuis la rentrée 2013, les ESPE proposent une formation innovante aux futurs enseignants et préparent notamment à des masters Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation. Au programme, des cours théoriques, des stages et une formation en alternance. Les élèves peuvent également profiter d’une initiation à la recherche avec une ouverture sur l’international.

Image: lightpoet – Fotolia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *