Un métier d´intermédiaireLe métier d’assistance sociale est avant tout un métier basé sur le relationnel, il requiert un réel engagement de la part de ceux qui le pratiquent.Beaucoup d’étudiants choississent cette profession peut pourtant s’avérer assez difficile à vivre parfois. S’exerçant dans une réalité mal connue, souvent plus complexe que l’idée qu’on peut s’en faire, celle-ci réclame une grande disponibilité, une attention importante et beaucoup de force de caractère.

L’écoute, première qualité social

S’occupant de personnes qui se trouvent dans des situations problématiques, difficiles à supporter et souvent délicates à gérer, l’assistante sociale se doit de faire preuve de patience et de compréhension auprès d’elles. La phase d’écoute est primordiale, car elle lui permet, d’une part, de bien cerner la nature et l’origine des difficultés rencontrées par ses interlocuteurs, mais aussi d’autre part, d’établir un climat de confiance – sans quoi le bon déroulement des entretiens et la résolution des problèmes seraient beaucoup plus difficilement envisageables. Mais si cette étape est essentielle, le seul soutien ne suffit pas. C’est pourquoi, au delà de ce travail d’écoute, l’assistante sociale va avoir pour mission de conseiller et d’orienter les personnes qu’elle rencontre, en fonction de leur situation.

Des compétences polyvalentes

Si le profil des individus ou des familles qu’une assistante sociale reçoit en entretien présente souvent des similitudes, chaque situation, chaque histoire, reste pourtant singulière. C’est pourquoi, des compétences particulièrement développées dans le domaine psychosocial sont indispensables.
De plus, afin de pouvoir trouver les bonnes réponses et les bonnes solutions face à la complexité et à la diversité des situations auxquelles elle est confrontée, les connaissances qu’elle possède doivent également s’étendre aux secteurs administratifs et juridiques. Métier généralement choisi par vocation, il implique de savoir s’adapter à divers cas de figure. Quelle que ce soit la nature des problématiques à régler – professionnelles, sociales ou familiales – une assistante sociale compétente dans les tâches qu’elle accomplit devra savoir, tout en restant à l’écoute, faire preuve de souplesse et d’indulgence, mais aussi parfois de fermeté, selon les situations qu’elle devra gérer.

Image: chrisharvey – Fotolia.comSimilar Posts:

Tags: